En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.

Coronavirus : le grossiste-répartiteur CERP Rouen victime d’une escroquerie pour 6,6 M€

Partager sur print
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Cerp rouen escroquerie masque protection gel hydroalcoolique pharmacie grossiste évaluation distributeur risque fraude
Siège social de CERP Rouen

Les PME et les ETI dont l’organisation et les procédures ont été bouleversées par la crise du Covid-19 sont davantage exposées et vulnérables aux fraudes en ce moment, et en particulier si elles ont un nombre élevé de fournisseurs.

L’entreprise pharmaceutique CERP Rouen en a tout récemment fait les frais en étant la victime d’une « fraude au virement » audacieuse, opportuniste et d’une redoutable efficacité.

Il s’agit d’une ETI basée en Seine-Maritime et qui appartient au groupe coopératif de pharmaciens Astera. Forte de 32 agences en France et 4 en Belgique, elle a réalisé en 2018 un CA de 3,7 milliards d’Euros pour un bénéfice net de 19,8 Millions d’Euros, ce qui la place au deuxième rang des grossistes-répartiteurs sur le marché français.

Arnaque, masques de protection et gel hydroalcoolique

Début mars, croyant effectuer un virement bancaire à un de ses fournisseurs habituels pour une commande urgente et massive de réapprovisionnement en masques FFP2 et gel hydroalcoolique, elle a donné ordre de paiement pour un montant estimé à 6,6 millions d’Euros au profit d’une société fantôme. Les marchandises commandées ne sont jamais arrivées. Les escrocs qui s’étaient habilement substitués au fournisseur se sont tout simplement évaporés. A cette date, Il s’agit indiscutablement de l’arnaque la plus lucrative et la plus sophistiquée opérée en France depuis le début de la crise du Covid-19.

Enquête en cours et conséquences immédiates

La solidité financière de la société n’est pas affectée par cette fraude a fait savoir la direction. Elle reconnaît néanmoins via un communiqué qu’en 100 ans d’existence, c’est la première fois que la société est victime de ce type de fraude, et pour un montant qui plus est très important. Celle-ci a sans aucun doute été favorisée par la crise sanitaire qui a généré en interne des mesures d’urgence et une tension opérationnelle très forte pour fournir le marché en continu.

L’enquête a ensuite démontré que les coordonnées bancaires renvoyaient vers une société fictive dont le pays d’origine demeure encore inconnu à ce jour. Selon une source proche de l’affaire, les fonds ont peut-être pu être bloqués par les autorités de Singapour, sans savoir encore pour autant s’ils pourront être récupérés par l’entreprise.

Comment se protéger

De bonnes pratiques systématiques doivent être adoptées pour préserver votre entreprise de telles situations. Par exemple, ne jamais payer dans l’urgence un fournisseur. Les fraudeurs appuient en effet toujours sur le caractère urgent du paiement. C’est donc un indice susceptible de donner l’alerte.

Il faut également croiser un maximum d’informations, prendre des avis différents et bien évidemment se reposer sur des personnes de confiance qui connaissent bien l’organisation.

Si vous redoutez de telles situations, SKAN1 propose aussi des solutions simples et fiables pour évaluer l’intégrité de vos partenaires et les risques encourus. Cela permet de valider et consolider vos relations d’affaires ou de les renouveler en connaissance de cause. Surtout, vous sécurisez ainsi vos opérations et préservez la compétitivité de votre entreprise. Retrouvez-nous sur SKAN1.fr.

Lire aussi : Une fraude en Thaïlande pourrait coûter jusqu’à 190 millions d’euros à EssilorLuxottica

SOURCES


Le baiser de judas contentieux mission skan-investigation pme concurrence deloyale client

Découvrez un exemple de mission traité par SKAN1

Le baiser de Judas

Une PME française est victime de manœuvres déloyales : l’un de ses anciens collaborateurs s’attaque à son fichier clients et dénigre ses opérations. Notre solution SKAN-INVESTIGATION permet de recueillir des éléments factuels et probants en vue d’un référé.

Découvrir le résultat des investigations


MOTS CLES

Autres articles sur le même sujet

Exemple de mission M&A

Un LBO en France qui aurait pu mal tourner sans le recours à notre solution d’évaluation SKAN-III particulièrement adaptée à la pratique M&A

> En savoir plus

"SKAN1.fr accompagne toutes les entreprises pour leur permettre d’apprécier les opportunités, mais aussi les menaces liées à leur environnement d’affaires et de réduire les risques de non-conformité en cas de contrôle de l’AFA."