En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.

Une fraude en Thaïlande pourrait coûter jusqu’à 190 millions d’euros à EssilorLuxottica

Partager sur print
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Essilor Luxottica fraude 190 million euros thailande filiale Essilor International conformite
EssilorLuxottica – Fabrication de montures

Le groupe d’optique franco-italien EssilorLuxottica, spécialisé dans la conception de lunettes et de verres et notamment propriétaire de la marque Ray-Ban, a annoncé le 30 décembre que sa filiale Essilor International vient de découvrir une importante fraude financière au sein d’une de ses usines en Thaïlande.

Elle a porté plainte en Thaïlande ainsi que dans plusieurs autres juridictions non précisées. Elle mobilise par ailleurs toutes les ressources internes et externes disponibles pour mettre fin sans délai à ces activités frauduleuses. La société a également diligenté des investigations exhaustives et mis en œuvre toutes les mesures possibles pour tenter de recouvrer les fonds détournés, l’objectif étant de réduire l’impact financier sur le Groupe.

Des contrôles supplémentaires

Aucune précision n’a été donnée à ce jour sur le nombre de salariés impliqués dans cette affaire, mais Essilor International indique qu’ils ont tous été identifiés et licenciés. Des contrôles internes complémentaires ont été mis en place au niveau mondial afin de renforcer les mesures de sécurité existantes.

190 millions d’euros

L’impact financier de cette fraude est estimé à un maximum de 190 millions d’euros avant l’intervention éventuelle des assurances, les actions légales en cours et le recouvrement attendu de fonds actuellement bloqués sur divers comptes en banque. L’entreprise a indiqué qu’il sera comptabilisé dans le résultat opérationnel 2019 et intégré dans les états financiers du Groupe.

Le Conseil d’administration d’EssilorLuxottica a été informé de cette situation qu’il va suivre de près avec l’aide de ses conseillers; il devra examiner toute mesure additionnelle pour que de pareils phénomènes ne puissent pas se reproduire.

Lire aussi : Fraude et Corruption : principales menaces pour les entreprises en 2018

SOURCES


Mission SKAN1 sur plusieurs pays France, Pologne, Suisse et Malte : évaluation ou due diligence sur le plan contentieux partenaire employé fraude escroquerie - risques financiers et juridique - Sapin 2 FCPA UK Bribery Act

Découvrez un cas similaire traité par SKAN1

Rendez-vous à l’hôtel Suisse

Notre client a recours à la solution d’évaluation SKAN-III pour confondre des dirigeants de filiale soupçonnés de fraude à la surfacturation avec des fournisseurs

Découvrir le résultat des investigations


"SKAN1.fr accompagne toutes les entreprises pour leur permettre d’apprécier les opportunités, mais aussi les menaces liées à leur environnement d’affaires et de réduire les risques de non-conformité en cas de contrôle de l’AFA."

Nous vous conseillons aussi

Mots clés

Avertissement

Le contenu de cette publication n’est fourni qu’à titre de référence. Il est à jour à la date de publication. Ce contenu ne constitue pas un avis juridique et ne doit pas être considéré comme tel. Vous devriez toujours obtenir des conseils juridiques au sujet de votre situation particulière avant de prendre toute mesure fondée sur la présente publication.