Affaire Danske Bank A/S : un défaut d’audit ?

Scandale Danske Bank blanchiment argent Danemark et Europe
Danske Bank Danemark

Alors que de multiples investigations sont en cours dans le cadre de l’affaire Danske Bank A/S, le gouvernement danois veut savoir pourquoi les auditeurs de la banque semblent avoir manqué des signes que l’un des plus grands scandales de blanchiment d’argent en Europe se déroulait devant eux.

« Beaucoup d’argent a été gagné dans une petite succursale estonienne, qui a affiché une marge bénéficiaire énorme et des transferts rapides et importants à l’intérieur et à l’extérieur de la succursale, ce qui ne semblait pas être le cas, a déclaré le ministre Jarlov, après avoir assisté à une audition parlementaire sur le blanchiment de capitaux à Copenhague mardi dernier.

La banque a admis qu’une grande partie des quelque 200 milliards d’euros, soit 235 milliards de dollars, qui ont transité par une unité estonienne entre 2007 et 2015 pourraient avoir été blanchis. Le directeur général Thomas Borgen a démissionné et Danske doit maintenant faire face à de lourdes amendes.

Des rapports annuels étonnamment silencieux

Pourtant, dans les rapports annuels de la banque, les auditeurs ont tous systématiquement approuvé les chiffres sans soulever aucune préoccupation particulière. Les différents grands cabinets qui sont intervenus pour auditer Danske Bank pendant toute ces années ont généralement utilisé le même langage : « Notre audit n’a donné lieu à aucune réserve. » mais aussi que « En termes généraux, nous pouvons dire qu’un audit externe d’un rapport n’est pas un audit de l’existence d’un blanchiment, mais un audit de la véracité des faits dans les comptes ».

Néanmoins, les risques auxquels la banque est confrontée ont perturbé les investisseurs et les actions de Danske ont chuté d’environ 30 % depuis le début de  l’année en cours. Selon une note, Goldman Sachs vient aussi d’avertir ses clients que Danske pourrait devoir suspendre les rachats d’actions et les dividendes l’année prochaine afin de préserver les fonds pour couvrir les pénalités potentielles. Suite à cette annonce, le titre de la banque s’est négocié en baisse d’environ 2 % à Copenhague, tandis que l’indice Bloomberg pour les valeurs financières européennes était en baisse d’environ 1 %.

Lire aussi : Comment un scandale de blanchiment massif impacte directement l’activité d’une banque

SOURCE

Evaluation SKAN-Check

Un dispositif rigoureux permettant d’apprécier dans un délai très court les risques majeurs concernant l’intégrité d’un individu ou d’une organisation.
Le 1er réflexe avant d’entamer toute nouvelle relation d’affaires.

"Skan1 accompagne toutes les entreprises pour leur permettre d’apprécier les opportunités, mais aussi les menaces liées à leur environnement d’affaires et de réduire les risques de non-conformité en cas de contrôle de l’AFA."

Nous vous conseillons aussi

Mots clés

Avertissement

Le contenu de cette publication n’est fourni qu’à titre de référence. Il est à jour à la date de publication. Ce contenu ne constitue pas un avis juridique et ne doit pas être considéré comme tel. Vous devriez toujours obtenir des conseils juridiques au sujet de votre situation particulière avant de prendre toute mesure fondée sur la présente publication.