En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.

La criminalité financière coûterait 1,45 trillion de dollars par an à l’économie mondiale

Partager sur print
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
coûts crimes financiers sondage 2018 sur fraude corruption escroquerie sapin2
Revealing the true cost of financial crime – Thomson Reuters – 2018

Selon le dernier rapport de Refinitiv (*), les crimes financiers coûtent chaque année 1,45 trillion $ à l’économie mondiale.

6 points clés permettent de mettre en évidence l’ampleur du phénomène

  • 59 % de l’ensemble des crimes financiers détectés ont été commis à l’intérieur des entreprises.
  • 41% des sondés indiquent ne jamais avoir évalué leurs distributeurs, leurs fournisseurs ou leurs autres partenaires directs, ce qui révèle une nette insuffisance dans les process des entreprises
  • 9% des organisations ont contracté avec plus de 10 000 vendeurs, fournisseurs ou partenaires tiers au cours des 12 derniers mois. Cela démontre l’ampleur du défi pour ces dernières.
  • 3,1% du chiffre d’affaires des organisations de 19 pays est consacré à la lutte contre la criminalité financière. Cela inclut la corruption, le blanchiment, la fraude, le vol, la cybercriminalité et la traite des humains.
  • 0,5 % de l’ensemble des transactions financières examinées par les bataillons de « compliance officers » du secteur bancaire ont donné lieu à une enquête pénale.
  • L’efficacité des efforts déployés n’est pas à la hauteur des enjeux ni des objectifs au regard de la globalisation des échanges et de la digitalisation de l’économie analyse David Craig, le directeur général de la plate-forme de données et de trading Refinitiv.

Cette enquête révèle donc qu’en dépit d’une réglementation de plus en plus stricte, et de dépenses importantes en matière de mesures préventives, l’impact de la criminalité financière à travers le monde reste énorme.

C’est particulièrement vrai pour les entreprises. D’un côté elles paient un lourd tribut financier en investissant de façon collective des milliards de dollars pour prévenir la criminalité financière, et de l’autre elles continuent de voir des sommes de plus en plus importantes disparaître de leur comptabilité en raison du blanchiment d’argent, de la fraude, du vol et de la corruption. 49 % des entreprises de la région Asie-Pacifique ont ainsi été victimes de crimes financiers au cours des 12 derniers mois.

Une lueur d’espoir réside néanmoins dans la contribution croissante du « machine learning » et de l’intelligence artificielle pour aider les équipes de conformité surchargées à identifier les activités potentiellement suspectes au sein des entreprises.

Lire aussi : 2019 : quelles priorités pour l’audit interne ?

SOURCE


Mission SKAN1 sur plusieurs pays France, Pologne, Suisse et Malte : évaluation ou due diligence sur le plan contentieux partenaire employé fraude escroquerie - risques financiers et juridique - Sapin 2 FCPA UK Bribery Act

Découvrez un exemple de mission traité par SKAN1

Rendez-vous à l’hôtel Suisse

Notre client a recours à la solution d’évaluation SKAN-III pour confondre des dirigeants de filiale soupçonnés de fraude à la surfacturation avec des fournisseurs

Découvrir le résultat des investigations


MOTS CLES

Autres articles sur le même sujet

Dans un monde à la complexité croissante, les marchés boursiers font planer la menace d’une instabilité permanente et de retournements fréquents. Les investisseurs sont
20 ans après l’entrée en vigueur de la convention, ce rapport montre que le défi de la lutte contre la corruption transnationale reste entier.
La lutte contre la corruption pourrait générer environ 1 trillion de dollars (760,23 milliards de livres sterling) de recettes fiscales supplémentaires chaque année dans

Exemple de mission M&A

Un LBO en France qui aurait pu mal tourner sans le recours à notre solution d’évaluation SKAN-III particulièrement adaptée à la pratique M&A

> En savoir plus

"SKAN1.fr accompagne toutes les entreprises pour leur permettre d’apprécier les opportunités, mais aussi les menaces liées à leur environnement d’affaires et de réduire les risques de non-conformité en cas de contrôle de l’AFA."