En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.

Charte éthique

Publier le 25 juin 2018

Avant de postuler à SKAN1 Partners Network, veuillez lire et accepter notre accord d’éthique ci-dessous afin que nous sachions que vous prenez le rôle d’experts analystes aussi sérieusement que nous. En acceptant, vous acceptez de respecter ces normes professionnelles.

Lorsque vous vous présentez à un tiers

Les experts analystes ne doivent pas se présenter comme étant affiliés ou travaillant pour le compte de la société Skanai SAS ou de son offre SKAN1 à moins qu’ils n’aient été missionnés par un consultant sénior de l’entreprise. Cela entraînera une expulsion immédiate et permanente de SKAN1 Partners, et il vous sera interdit de travailler pour SKAN1 à l’avenir. Les experts analystes en mission officielle pour SKAN1 ne déformeront pas leur identité. Ne pas tromper ou tromper les sources. Lorsque vous vous identifiez et êtes en mission pour SKAN1, dites que vous êtes un consultant pour le SKAN1.

Conflit d’intérêt

SKAN1 s’engage à éviter les conflits d’intérêts ou l’apparence de conflit d’intérêts, partout et chaque fois que cela est possible. En particulier:
Nous payons tous nos frais de mission.

Nous n’acceptons aucun cadeau provenant de sources d’information. Nous n’acceptons aucun voyage gratuit.

Nous ne cherchons ni n’acceptons de traitement préférentiel qui pourrait être rendu en raison d’une affiliation avec la société Skanai SAS ou SKAN1. Les entrées gratuites pour des événements qui ne sont pas gratuits pour le public sont interdites. La seule exception concerne les sièges non vendus au public. Autant que possible, prenez des dispositions pour payer ces places. Nous vous rembourserons pour cette dépense, mais vous devez toujours demander l’approbation préalable du responsable de la mission.

Tous les experts analystes sont tenus de divulguer à leurs superviseurs tout lien, financier ou autre, qui pourrait être en conflit ou donner l’apparence d’un conflit dans leurs fonctions d’analyse et de recommandations écrites pour les clients de SKAN1.

Un expert analyste ne peut accepter de paiement d’aucune personne, société ou organisation qu’il couvre.

Nous faisons tous les efforts raisonnables pour être libres de toute obligation envers les sources d’information et les intérêts particuliers. Notre comportement privé ainsi que notre comportement professionnel ne doivent pas jeter le discrédit sur notre profession ou sur Skanai SAS ou SKAN1. Nous évitons toute implication active dans des causes partisanes – politique, affaires communautaires, actions sociales, manifestations – qui pourraient compromettre ou sembler compromettre notre capacité à rendre compte de manière équitable et objective. À moins que vous ne soyez exclusivement écrivain, l’interdiction s’étend aux tweets et autres messages sur les médias sociaux qui prennent une position partisane.

Plagiat et crédit

L’attribution de matériel provenant des médias doit être totale. C’est la politique de SKAN1 de donner du crédit aux médias qui développent des histoires exclusives dignes d’être remontées par SKAN1 lorsque l’information est jugée d’intérêt pour ses clients.

Publication préalable et questions connexes

Vous devez indiquer si une mission qui vous a été confiée par SKAN1 a déjà été réalisée par vous-même pour un tiers, concurrent ou pas de SKAN1. Apprendre après le fait qu’une mission réalisée pour un client de SKAN1 a été réalisée ailleurs pourrait entraîner l’expulsion de SKAN1 Partners Network. Vous ne devez pas accepter des missions pour d’autres concurrents lorsque vous êtes affecté à une mission payée, ou vice versa.

Équité

reformuler. L’équité résulte de quelques pratiques simples :

  • Aucune analyse ou recommandation n’est juste si elle omet des faits d’importance ou de signification majeure. L’équité comprend l’exhaustivité.
  • Aucune analyse ou recommandation n’est juste si elle inclut des informations essentiellement non pertinentes au détriment de faits significatifs.
  • Aucune analyse ou recommandation n’est juste si elle sciemment ou inconsciemment trompe ou trompe le client.
Transparence des sources

SKAN1 s’engage à divulguer dans la mesure du possible à ses clients les sources d’information utilisées dans ses rapports. Nous voulons rendre nos rapports, analyses et recommandations aussi transparents que possible pour les clients afin qu’ils sachent comment et où nous avons obtenu nos informations. Chaque fois que des questions relatives à la transparence des informations obtenues se pose, consultez un de nos consultants experts.

Les sources insistent souvent pour que nous acceptions de ne pas les nommer avant d’accepter de parler avec nous. Nous devons être réticents à accorder leur souhait. Les sources nommées sont largement préférées aux sources sans nom. Pousser constamment les sources à s’identifier fonctionne réellement – pas toujours, bien sûr, mais plus souvent que ne le prévoyaient initialement de nombreux journalistes.

Les consultants séniors de SKAN1 ont l’obligation de connaître l’identité des sources anonymes utilisées durant la mission d’évaluation des risques, afin que ces derniers puissent évaluer la pertinence de les utiliser ou pas. La source sera connue d’au moins un consultant sénior. Notre obligation est de servir nos clients, pas les sources. En revanche, nous protégeons par tous les moyens disponibles l’anonymat des sources vis-à-vis du client.

Nous nous efforçons de traiter les sources équitablement. Cela implique de mettre en contexte les déclarations que nous citons et de résumer les arguments des personnes que nous citons d’une manière qui soit juste et précise. Les déclarations potentiellement controversées de personnalités publiques et autres devraient être citées dans une phrase ou un paragraphe complet lorsque cela est possible et dans un contexte.

Lorsque nous sommes à la recherche de commentaires ou d’information sur une personne faisant l’objet d’un SKAN1, nous devrions leur donner une occasion raisonnable de nous répondre. Cela signifie ne pas téléphoner à la dernière minute avant la date limite si nous avons le choix du moment.

Nous ne promettons pas aux sources que nous nous abstenons de rapports supplémentaires ou d’efforts pour vérifier les informations qu’ils peuvent nous fournir.

Nous ne devrions pas publier de citations ad hominem provenant de sources non nommées.

Nous n’utilisons pas de pseudonymes, et nous n’induisons pas nos clients en erreur sur l’identité des personnes qui apparaissent dans les sources citées, nos analyses et recommandations.

Attribution

Les faits et les citations recueillis lors d’une mission qui n’ont pas été produits par nos propres interviews doivent être attribués. Nos clients devraient être en mesure de faire la distinction entre ce que le consultant a vu et obtenu d’autres sources telles que les services de presse, les courriels, les sites Web, etc.

Partage d’information

Parfois, une source accepte d’être interviewée seulement si nous promettons de lui faire lire les citations avant la publication du SKAN1 et sa transmission au client final. Nous ne devrions pas permettre aux sources interviewer de changer ce qui a été dit dans une interview originale, bien que l’exactitude ou le risque de perdre une citation sur le champ d’une source cruciale puisse parfois l’exiger. Une alternative meilleure et plus acceptable est de permettre à une source d’ajouter une citation, puis d’expliquer cette séquence dans l’analyse transmise au client. Si vous vous trouvez dans cette zone grise, consultez le consultant sénior qui vous supervise.

Certains experts analystes partagent des informations avec des sources avant de rendre leur rapport, pour s’assurer de l’exactitude des points techniques mentionnés ou pour rattraper des erreurs. Mais il est contraire à notre politique de partager des informations avec des sources extérieures avant la transmission du SKAN1 au clients, sauf avec la permission – qui sera accordée très rarement – du consultant senior qui supervise la mission.

Erreurs

Skanai SAS s’est engagée à minimiser le nombre d’erreurs que nous commettons et à corriger celles qui se produisent dans les délais les plus courts. La précision et l’objectivité sont nos objectifs. La franchise et la transparence sont nos défenses. Les clients qui signaleront des erreurs à notre attention doivent bénéficier d’une attention réelle et respectueuse.

Nous vous remercions d’avoir lu avec attention cette charte éthique.

NEWSLETTER

OLIVIER DELTEIL  

Chief Content Officer

SKAN1 Outlook

Chaque trimestre, recevez l’essentiel de l’actualité de la gestion du Risque dans une relation d’affaires. Analyses, cas pratiques, témoignages, pour vous aider à faire les bons choix.